Déploiement de la fibre optique dans les immeubles : Denys Brunel dénonce le passage en force de SFR

C’est l’un des nombreux amendements (3.130 au total) à la loi ELAN (Evolution du Logement, de l’Aménagement et du Numérique) que les députés viennent d’examiner en première lecture et que le groupe SFR promeut auprès des parlementaires. Son objectif est de pouvoir déployer plus facilement la fibre optique, sans passer par les copropriétés, dénonce Denys Brunel.

Si aujourd’hui, les parties communes des copropriétés sont protégées des éventuelles dégradations physiques liées à l’arrivée de la fibre, le vote d’un tel amendement aurait de graves conséquences pour les copropriétés non encore équipées, selon Denys Brunel. On pourrait voir apparaître des doublons, le groupe pourrait, si l’amendement était adopté, déployer son propre réseau fibré même si un réseau fibré mutualisé est déjà présent dans l’immeuble, rappelle Denys Brunel.

Supprimer le droit des copropriétaires de refuser l’installation d’un deuxième réseau, et autoriser SFR a passer en force dans les copropriétés serait une véritable atteinte à la propriété !